"LA MODE SE RENOUVELLE CONSTAMMENT.
      C'EST POURQUOI MONA SE RÉINVENTE CHAQUE SAISON.
      TOUT EN RESTANT FIDÈLE À SES EXIGENCES DE QUALITÉ."




  De vendeur de bas par correspondance à spécialiste de la mode  
 

 

1930

C'est dans une Allemagne secouée par la crise économique mondiale qu'Erwin F. W. Hofmann s'engagea en 1930 dans une entreprise des plus risquées : vendre des bas de qualité supérieure à Chemnitz, le centre même de l'industrie de la bonneterie ! Ses premières clientes furent des institutrices du Pays de Bade qu'il contacta à tout hasard. Il estimait, en effet, qu'il était primordial que "l'institutrice badoise" porte des articles de qualité, robustes et durables, dans le fameux style élégant et intemporel que l'époque exigeait alors. Il procéda de la même façon dans la région du Wurtemberg où il ne tarda pas à séduire ses premières clientes. Son succès ne se fit pas attendre et bientôt des clientes du pays tout entier portaient des bas MONA !

L'assortiment fut ensuite étendu à la lingerie de nuit et MONA proposa même bientôt aux femmes des tenues de prêt-à-porter. À la fin des années 40, M. Hofmann transféra le siège de la société à Karlsruhe, accompagné de son épouse Eva, de ses fils Peter, Heiner et Werner et de sa fille Ursula. Son esprit d'entreprise et ses convictions demeurèrent inchangées : il loua à nouveau des locaux et recommença tout à zéro, cette fois-ci avec 6 employés, dont 4 avaient fui Chemnitz avec leur patron. La petite équipe avait heureusement réussi à sauver l'élément-clé du redémarrage de l'entreprise de vente à distance : le fichier client. Il lui fallut malgré tout surmonter de grandes difficultés puisque la relance de l'économie venait à peine de démarrer et que les fournisseurs de confiance restaient rares.

1960

Après avoir déménagé de nombreuses fois d'un local en location à l'autre, l'entreprise devint enfin propriétaire de son propre immeuble MONA en 1960, au n° 1 de la rue Augarten à Karlsruhe. La gamme d'articles, elle aussi, s'étendait d'année en année : en 1960, l'assortiment proposait également du prêt-à-porter féminin et masculin. MONA s'était adaptée à toutes les exigences de mode de sa clientèle. Eva Hofmann n'était pas étrangère à ce succès puisque c'est elle qui, forte d'un sens inné pour anticiper les tendances et d'un goût très sûr, imaginait des collections plébiscitées par une clientèle nombreuse. La plupart des modèles étaient directement expédiés chez le client par le fournisseur, sans intermédiaire. Le leitmotiv de MONA était de proposer des articles de bonne qualité à des prix abordables.
 

1961

Le succès de l'entreprise exalta M. Hofmann qui se lança en 1961, à l'âge de 60 ans, dans la création d'une nouvelle branche: la société de vente à distance Monette GmbH, spécialisée dans le linge de maison.


1962

Et une nouvelle ère débuta pour MONA en 1962 avec le passage à l'informatique. À l'époque, un système très innovant fut introduit: les tabulatrices à cartes perforées.
 

1966

Une extension de l'immeuble MONA fut construite en 1966.

Au début des années 70, la production de bas ne pouvait plus être maintenue dans l'usine de Russheim. En effet, les machines n'étaient plus adaptées à la fabrication des nouveaux modèles de bas, beaucoup plus fins. 


1975

Le système informatique de l'entreprise passa au système 3 d'IBM.


1982

Mais l'épreuve la plus marquante pour la société fut le décès en 1982 de son fondateur et dirigeant Erwin F. W. Hofmann, à l'âge de 82 ans. Les décennies suivantes furent le témoin du succès grandissant de l'entreprise, succès qu'elle connaît aujourd'hui encore grâce à d'innombrables clientes que la mode MONA comble plus que jamais.

1989

Eva Hofmann dut prendre une décision capitale quant à l'avenir de l'entreprise. Ni sa fille, ni ses 3 fils ne voulant reprendre la direction de MONA, elle prit la résolution de placer la société entre de nouvelles mains expertes. Mais cela ne modifia en rien le principe auquel MONA est attachée depuis toujours : MONA, la mode des femmes exigeantes ! C'est le 1er juin 1989 que les nouveaux entrepreneurs prirent les rênes avec beaucoup d'ardeur et offrirent à MONA un chiffre d'affaires jamais atteint auparavant.
 

1990

Le 18 février 1990 déjà, les succursales suisse et autrichienne voient le jour. En l'espace de quelques mois seulement, les colis des clients suisses et autrichiens étaient expédiés depuis Karlsruhe ! Chaque pays possédait son propre service client sur place tandis que la logistique, l'informatique, les achats et le marketing restaient basés à Karlsruhe.
 

1994

Les filiales belge et néerlandaise furent créées en 1994. Avec l'essor constant de la société, les locaux de la rue Augarten et d'Ettlingen devinrent à nouveau trop étroits. En 1994, début des travaux de l'ancien bâtiment de l'Université de Karlsruhe pour accueillir les services MONA.
 

1995

Le service mode emménagea en avril, l'administration en juin et la logistique au mois de juillet de la même année. MONA était alors devenue l'un des sites de vente à distance les plus modernes de l'époque.


2004

La filiale suédoise fut fondée en cette année, et en novembre 2004, MONA franchit une étape décisive pour son avenir: la vente de ses produits sur internet.

2005
 

Nos catalogues spécialisés ont grandement participé à notre succès auprès de nos clientes. Le catalogue "excellent" fut créé en 2005: une collection élégante avec des matières de première qualité.
 

2008

Le catalogue "Signora M" quant à lui fit son apparition pour la première fois en 2008. Depuis cette date, la boutique en ligne MONA se distingue par une conception encore plus claire et actuelle et propose encore plus de services à ses clientes.
 

2010

MONA a fêté son 80e anniversaire en 2010 et est présente aujourd'hui également en France et en Belgique.